Comment est rémunéré un courtier d’assurance ?

Rémunération du courtier d’assurance de dommages?

Etant la particularité de son statut le courtier d’assurance peut percevoir des honoraires en guise de rémunération mais le plus souvent il touche une commission, soit un pourcentage préalablement convenu de la valeur de la transaction. Du moment que le courtier d’assurance auto et habitation représente l’assuré et non pas la compagnie d’assurance comme est le cas d’un agent, il perçoit naturellement sa rémunération de son client.

courtier assurance

Au Canada, les courtiers d’assurance sont représentés par l’ACAC qui est une association professionnelle nationale réunissant 11 associations provinciales et régionales de courtiers en assurance de dommages au Canada. Ces associations comptent plus de 30 000 courtiers d’assurances opérant dans différents secteur et exerçant dans pratiquement toutes les communautés du pays.

Compétence d’un courtier d’assurance auto et habitation

Pour devenir un courtier d’assurance il faut disposer d’un diplôme d’enseignement supérieur ou justifier d’une expérience professionnelle équivalente, conformément aux dispositions réglementaires de la présentation des opérations d’assurance. Ce professionnel est considéré comme un commerçant autonome et sa réussite dépend de son volant d’activité. Pour ce, de nombreux courtiers optent pour la spécialisation dans un ou plusieurs niches d’assurance par exemple l’assurance auto, habitation, voiliers, spectacle entre autres. D’une part ils peuvent mieux maitriser les subtilités du secteur et acquérir une expérience et une connaissance de pointe pour mieux conseiller leurs clients et d’autre part il leur est plus facile d’établir des contacts et des partenariats dans leur domaine de spécialisation ce qui leur permet de mieux se concentrer sur le secteur, mieux l’étudier et avoir une meilleure performance et donc un meilleur rendement.